English

A propos de l'OHI


L´Organisation hydrographique internationale

L´Organisation hydrographique internationale est une organisation intergouvernementale consultative et technique créée en 1921 pour promouvoir la sécurité de la navigation et la protection du milieu marin. Le but de l´Organisation est d´assurer:

  • La coordination des activités des Services hydrographiques nationaux;
  • La plus grande uniformité possible dans les cartes et documents nautiques;
  • L´adoption de méthodes sûres et efficaces pour l´exécution et l´exploitation des levés hydrographiques;
  • Le progrès des sciences relatives à l´hydrographie et des techniques utilisées pour les levés océanographiques.

Le représentant officiel des Gouvernements membres au sein de l'OHI est en principe l'Hydrographe national ou le directeur de l'hydrographie. Accompagnés de leur personnel technique, ils se réunissent tous les trois ans à Monaco pour l'Assemblée de l'OHI.  L'Assemblée examine les progrès réalisés par l'Organisation via ses comités, sous-comités et groupes de travail et adopte les programmes qui seront suivis au cours de la période triennale à venir.  Un Secrétaire général et deux directeurs subordonnés sont élus pour gérer les travaux de l'Organisation au cours de cette période.

Le Secrétaire général et les directeurs, avec un petit groupe d'experts techniques en hydrographie et cartographie marine ainsi que du personnel administratif d'appui recruté localement composent le Secrétariat de l'OHI à Monaco. Le Secrétariat coordonne et promeut les programmes de l'OHI et fournit conseils et assistance aux Etats membres et autres.

 

Pourquoi les Etats côtiers devraient adhérer à l'OHI

Un document sur les raisons pour lesquelles les Etats côtiers devraient adhérer à l'OHI est disponible ICI en anglais, français et espagnol ainsi qu' un document d'information sur les avantages d'adhérer à l'OHI.

Histoire

Création du Bureau hydrographique international.
La première  Conférence maritime internationale qui s´est tenue à Washington en 1889, marque le début de la coopération internationale dans le domaine de l´hydrographie. Elle fut suivie de deux autres, à Saint-Pétersbourg, en 1908 et 1912. En 1919, 24 nations se réunissent à Londres pour une Conférence au cours de laquelle il est décidé qu´un organisme permanent doit être créé. Le Bureau hydrographique international, qui en résulte, commence ses activités en 1921 avec 18 Etats membres (dont l'Empire britannique composé alors du Royaume-Uni et de l'Australie). A l´invitation de S.A.S. le Prince Albert I de Monaco, expert scientifique renommé de la marine, le Bureau est doté d´un Siège en Principauté de Monaco. Le siège de l'Organisation est demeuré à Monaco depuis lors, grâce au soutien permanent et très généreux du Prince de Monaco.

Le BHI change ses statuts et devient une Organisation Internationale. En 1970, une Convention intergouvernementale entre en vigueur qui modifie le nom et le statut légal de l´Organisation, et créé l´Organisation hydrographique internationale (OHI), avec son Siège (le BHI) établi de façon permanente à Monaco. Actuellement, 85 Etats maritimes sont membres de l´Organisation et plusieurs autres sont en voie de le devenir.

 

En 2016, plusieurs amendements à la Convention relative à l'OHI sont entrés en vigueur. Les principaux changements aux dispositions administratives de l'OHI ont été les suivants :

  • Le terme Bureau hydrographique international (BHI) utilisé pour décrire le siège et le secrétariat de l'OHI a cessé d'être utilisé et a été remplacé par le terme Secrétariat de l'OHI;
  • Le Comité de direction, comprenant un président et deux directeurs a cessé de diriger le BHI (Secrétariat de l'OHI). En lieu et place, le Secrétariat de l'OHI est à présent dirigé par un Secrétaire général assisté par deux directeurs subordonnés;
  • Le terme Conférence hydrographique internationale utilisé pour désigner le principal organe de l'Organisation , composé de tous les Etats membres, a été remplacé par le terme Assemblée. Les sessions ordinaires de l'Assemblée sont tenues tous les trois ans au lieu tous les cinq ans pour la Conférence. La première session de l'Assemblée de l'OHI (A-1) se tiendra en avril 2017, un Conseil de l'OHI sera crée.
  • Les organes subsidiaires rendront compte au Conseil, qui soumettra ensuite leurs propositions à l'Assemblée ou aux Etats membres, aux fins d'adoption, par correspondance;
  • Le cycle de planification pour le programme de travail et le budget de l'OHI passera d'un cycle quinquennal à un cycle triennal à partir de 2018.
  • Pour les Etas souhaitant adhérer à l'OHI qui sont déjà des Etats membres des Nations Unies, il n'est plus nécessaire de demander l'approbation des Etats membres existants de l'OHI;
  • Les exigences strictes d'éligibilité pour les candidats à l'élection de Secrétaire général ou de directeur ont été assouplies; et
  • Lorqu'un vote par correspondance est requis, via le Conseil, les décisions sont prises à la majorité des Etats membres votant, plutôt qu'à la majorité de l'ensemble des Etats membres ayant le droit de vote, requise dans les dispositions antérieures. Néanmoins, un nombre minimum d'au moins un tiers de l'ensemble des Etats membres ayant le droit de vote doit voter positivement pour que le vote soit valable.

 

 

 

 

 

Search

Nouvelles de l'OHI

  2016 LATEST NEWS - DERNIERES... Read more
  IH REVIEW 2016 - November... Read more
  World Hydrography Day 2016 - La journée... Read more
    Checking the IHO S-52 Presentation... Read more
    ECDIS Data Presentation and Performance... Read more
  ECDIS - New... Read more